40% des élèves ne possèdent pas d’orientation définie après le bac

logo lab orientation scolaire grenoble40% des élèves ne possèdent pas d’orientation définie après le bac alors qu’il est essentiel d’être prêt le plus tôt possible pour démarcher les bonnes écoles ou facultés, . LE LAB DE L’ORIENTATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE vous propose une méthodologie qui a montré son efficacité afin de dégager le ou les domaines vers lesquels vous projeter. Identifier vos pistes professionnelles vous permettront de faire les bons choix d’études.

Contact Leïla HAMAMA – 06 95 79 56 36 ou depuis ce formulaire

 

Du nouveau dans les Masters d’universté à partir de 2017 !

La sélection entre le M1 et le M2 disparaît et les étudiants recalés, titulaires d’une licence peuvent maintenant poursuivre leurs études dans un autre master !
En contrepartie, les universités peuvent maintenant sélectionner les étudiants en première année de master !

http://www.letudiant.fr/etudes/3es-cycles-et-masters/selection-en-master-mode-d-emploi-du-droit-a-la-poursuite-d-etudes.html

Le classement 2015 des villes où il fait bon étudier – Enquête sur Educpros

598119-villes-2015-toulouse-2-580x310

Accueil, culture, logement, transports… Les 41 villes du palmarès 2015 des villes où il fait bon étudier soignent leurs étudiants. La grande gagnante de l’édition 2015 : Toulouse. Non seulement la ville rose garde sa  première place au classement général mais elle renforce sa position de leader. Grenoble arrive en 2ème position après Toulouse, leader 

Source : Le classement 2015 des villes où il fait bon étudier – Enquête sur Educpros

Bravo TATI !

Tati  Les salariés de l’enseigne TATI, la célèbre enseigne au Vichy rose et blanc vont pouvoir obtenir un BAC PRO Commerce ou un BTS MUC (management des unités commerciales).  Le bénéfice pour Tati est de renforcer le professionnalisme de ses équipes et de faciliter le travail en équipe. Pour les salariés, c’est la valorisation de leurs compétences, la possibilité de poursuivre leurs études et d’augmenter leur employabilité, alors oui, bravo Tati !

Source : http://www.lefigaro.fr/emploi/2015/04/24/09005-20150424ARTFIG00186-tati-veut-amener-tous-ses-salaries-au-niveau-du-baccalaureat.php