« Le hipster pâtissier est aujourd’hui plus valorisé que le cadre sup’ de la Défense »

Cet article très intéressant évoque la crise spirituelle de ces « jeunes dip » en quête de sens dans un environnement économique qu’ils rejettent. Heureusement, il finit bien ;=)

Entretien avec Jean-Laurent Cassely, auteur de « La Révolte des premiers de la classe », sur ces jeunes diplômés d’HEC ou de Sciences Po qui passent un CAP.

Source : « Le hipster pâtissier est aujourd’hui plus valorisé que le cadre sup’ de la Défense »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s